Accueil / Actualités en Haiti / François Severin décoré de l’Ordre national Honneur et Mérite à titre posthume

François Severin décoré de l’Ordre national Honneur et Mérite à titre posthume

Les funérailles de l’ancien ministre de l’Agriculture, François Séverin, ont été chantés, ce mardi 13 décembre, en l’église Saint-Pierre de Pétion-Ville. Plusieurs grands commis de l’État ont assisté à ces funérailles, dont le président provisoire Jocelerme Privert, qui a profité de l’occasion pour décorer à titre posthume l’ancien ministre de l’Agriculture de l’Ordre national Honneur et Mérite au grade de chevalier plaque argent.

 

 

Ce sont les membres de la famille de l’agronome François Séverin, ancien titulaire du ministère de l’Agriculture à cinq reprises et ancien chef de cabinet de deux présidents de la République , qui ont reçu ce diplôme décerné par le président Jocelerme Privert à cette fin.

« J’ai pris la lourde responsabilité de décorer l’ancien ministre François Séverin à titre posthume », a indiqué le président provisoire d’Haïti, Jocelerme Privert. « J’avais du mal à trouver les mots pour écrire une dédicace », a- t-il ajouté, se rappelant que sa dernière rencontre avec l’agronome François Séverin remonte à 2014, au pays de Fidel de Castro.

Le premier ministre Enex Jean-Charles, plusieurs membres du gouvernement, dont les ministres François Anick Joseph, Yves Romain Bastien, Guito Laurore, avaient également assisté aux funérailles de l’agronome qui s’est éteint le 8 décembre écoulé après avoir supporté courageusement une maladie pendant huit longues années. D’autres personnalités politiques, dont l’ex-président René Préval et l’ancien Premier ministre Jacques Edouard Alexis, étaient présents à l’église Saint-Pierre pour rendre hommage à François Severin.

Les discours pleuvaient lors des funérailles célébrées par Mgr Pierre André Dumas. Dans son homélie, l’évêque du département des Nippes a fait savoir que l’ancien titulaire du ministère de l’Agriculture est parti sans avoir vu réellement les résultats de sa bataille livrée au profit de la production nationale. L’actuel ministre de l’Agriculture, Guito Laurore, a affirmé que l’ancien ministre François Séverin deviendra une icône qui nous laisse de nombreux écrits sur les plantes et les oiseaux.

« La famille s’apprêtait à marquer les 70 ans de notre père mais il a rendu l’âme trois jours avant la date de sa naissance, 11 décembre. C’est avec une profonde tristesse que la famille vit son départ », a exprimé la fille de l’agronome François Severin qui avait reçu la distinction de son père en compagnie de son oncle l’agronome Arnoux Séverin, actuel directeur du ministère de l’Agriculture.

 

 

 

 

Ce dernier est sur le point de compiler les notes des recherches effectuées par son grand frère, son mentor, pour publier, à titre posthume le tout dernier ouvrage de l’agronome François Séverin. Grand ami de l’ancien ministre François Séverin, l’ex-président René Préval n’a pas pu, quant à lui, cacher ses larmes en sortant de l’église.

Pour sa part, l’agronome Michel William a partagé avec l’assistance le choix, les rêves et les grandes ambitions de François Severin pour l’agriculture haïtienne. « Il faut que l’argent du café aille dans les poches des cultivateurs pour éviter la disparition de cette filière », a soutenu Michel William pour répéter François Séverin, son camarade d’études à la fin des années 60.

Il a ajouté à titre de rappel que le pays a commencé à exporter du café l’année dernière à défaut de mettre en pratique cette idée. Dans la foulée, l’agronome William a présenté l’insuffisance des ressources financières comme l’un des véritables handicaps auxquels fait face le ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR).

« Pour un besoin de 100 milliards de dollars par an, le MARNDR ne dispose que de 4 milliards », a- t-il déploré. De son côté, l’ancien Premier ministre désigné à deux reprises par l’ancien président René Préval, Eric Pierre, un grand ami de François Séverin, a présenté ce dernier comme un ami de l’environnement qui avait fait de la prison pour des raisons politiques durant les dernières années de la dictature des Duvalier.

 

 

 

source:.-lenouvelliste

Commentaires

A lire aussi

poli

ZEN pete ant PREZIDAN JOVENEL MOISE AK MICHEL MARTELLY, MARTINE MOISE AK SOPHIA MARTELLY

Cancer du foie : de nouveaux espoirs  grâce à la radiologie ? AVIS D’EXPERTS – ...