Accueil / Politiques / Gracia Delva victime d’un acte de banditisme ( yo tire sou mwen)
graciadelvavictime-600x330

Gracia Delva victime d’un acte de banditisme ( yo tire sou mwen)

A l’approche du scrutin du 9 octobre 2016, la campagne électorale est émaillée d’incidents un peu partout à travers le pays. Gracia Delva est candidat au poste de sénateur de l’Artibonite sous la bannière de Ayiti An Aksyon (AAA) #127. En campagne pour les élections prévues pour le 9 octobre 2016, comme c’est le cas pour quinze autres candidats, l’actuel député de Marchand-Dessalines, Gracia Delva, a été victime et a failli y laisser sa peau. 

Revenant d’une réunion, le vendredi 22 septembre 2016 sur la grand-rue de la ville de Saint-Marc (rue Louverture) avec le sénateur de l’Artibonite, Carl Murat Cantave, qui le supporte, deux hommes, circulant à moto, ont ouvert le feu sur Gracia Delva, selon ce qu’il a rapporté. S’il n’a pas été directement atteint grâce à ses manœuvres, les projectiles l’ont pourtant effleuré. Blessé, Gracia Delva a dû se rendre d’urgence à l’hôpital de Pierre Payen pour se faire soigner. Deux autres de ses partisans ont été également touchés.

Les deux hommes armés ont eu le temps de prendre la fuite après leur forfait, quoique des membres de la population fussent sur place. Contacté par le journal dans la soirée du 22 septembre, Gracia Delva, qui avait déjà quitté l’hôpital de Pierre Payen pour regagner sa maison à Marchand-Dessalines, n’a pointé personne du doigt, encore moins ses adversaires (compétiteurs). Il dit n’avoir pas pu identifier les bandits et confie n’avoir pas été l’objet de menaces avant cet incident.

Les lèvres enflées, Gracia Delva a dû annuler sa rencontre de ce vendredi à Goyavier afin de se reposer, sur demande des médecins. Cependant, l’actuel député affirme qu’il ne se laissera pas intimider. Il est prêt et n’attend que les élections. Le Nouvelliste

Commentaires

A lire aussi

jovenel

Un discours de Jovenel Moise choquant ses rivaux (Té vèvenn)

  Commentaires