Accueil / Actualités en Haiti / Joseph Michel Martelly reclame Justice pour le senateur Guy Philippe

Joseph Michel Martelly reclame Justice pour le senateur Guy Philippe

Représailles violentes des partisans de Guy Philippe

Depuis vendredi, au lendemain de l’arrestation et de l’extradition vers les États-unis du Sénateur Guy Philippe .

 

Martelly…..

 

la Police Nationale d’Haïti (PNH) a dû évacuer plus de 50 citoyens américains pour les mettre en sécurité vers des endroits plus sûrs en Haïti, a confirmé le Commissaire de police à Grand’Anse Berson Soljour.
Rappelons qu’un nombre plus élevé de citoyens américains se trouvent dans la région pour aider la population suite au passage de l’ouragan Matthew, aussi le Commissaire a-t-il conseillé aux citoyens américains qui ont choisi de rester, de ne pas quitter leurs résidences. Il a expliqué que des citoyens américains ont été évacués vers un poste de police avant d’être transféré dans une base des Nations Unies, où ils ont attendu d’être transporter à Port-au-Prince, d’autres sont toujours en attente.

 

 

Selon des sources policières non confirmées, des partisans de Guy Philippe auraient attaqué deux citoyens américains qui dirigeaient un orphelinat et volé leurs passeports et d’autres biens à leur domicile. « Il y a des groupes partisans de Guy Philippe qui cherchent activement à attaquer ou à capturer des citoyens américains suite à l’arrestation et l’extradition de leur leader » a déclaré le Commissaire Soljour, qui rapporte par ailleurs des affrontements de rue entre les partisans de Guy Philippe et des opposants politiques. Deux véhicules de police ont été brûlé et plusieurs postes de police attaqués, forçant les officiers à fuir les lieux…

Karl Adam, un Porte-parole de l’Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince, a déclaré que l’Ambassade américaine était au courant des menaces et avait envoyé des messages aux citoyens américains pour leur conseiller d’éviter certains secteurs et d’être particulièrement prudents, soulignant « Je sais que certains ont décidé de partir mais ce n’est pas quelque chose que l’Ambassade organise. »

D’autres manifestations devraient avoir lieu au cours des prochains jours dans la Grand’Anse et à Port-au-Prince, y compris devant l’Ambassade des États-Unis.

Lundi, quelque 200 manifestants très motivés, se sont rassemblés devant les barrières du Parlement, alors que 6 nouveaux sénateurs prêtaient serment, dénonçaient l’arrestation de Guy Philippe en criant « Si on ne nous donne pas Guy Philippe, nous n’aurons pas besoin du Parlement »

 

 

source:.-www.haitilibre.com

Commentaires

A lire aussi

fg

RNDDH veut garder le cap

La galère du RNDHH navigue sur une mer démontée. En sautant par-dessus bord après 17 ...