Accueil / Sexualité / Un couple adulte filmé entrain de se donner du plaisir dans une voiture en plein jour. Movie

Un couple adulte filmé entrain de se donner du plaisir dans une voiture en plein jour. Movie

avant de trouver laComment réagir en cas de perte de cheveux chez un homme ?

Alopécie, calvitie… donnez lui le nom que vous voudrez, mais la chute des cheveux chez l’homme reste un fléau non négligeable. À tel point d’ailleurs que certains en font un complexe : le crâne rasé ne va pas forcément à tout le monde.

 

 

 

 

Le plus drôle c’est que de par l’image féminine qu’on accorde au soin du cheveu en règle générale, ce thème reste très peu souvent abordé. Bien rares sont les hommes qui savent en effet que des « remèdes » existent  et qu’ils sont disponibles dans le commerce. C’est ici un des paradoxes de la séduction. L’homme prétend n’avoir que faire de sa chevelure, alors qu’il passe parfois plus de temps que les femmes à la préparer (entre l’application de substances comme le gel, la mousse, la wax, et la mise en forme de la coiffure notamment). Mais alors comment ? Comment prévenir ou freiner la chute des cheveux chez l’homme ? C’est la question que nous nous poserons à travers notre réflexion.

L’âge de la chute de cheveux

Il est difficile de donner une tranche d’âge. Certains commenceront à les perdre à 20 ans (20% d’entre nous sont touchés), ce qui est très tôt. D’autres les perdront autour de leur 30 ans, ou à partir de 40. La raison de ce flou est que le début d’une  chute de cheveux n’arrive pas subitement, c’est un processus lent qui s’attaque en premier lieu à des zones au-dessus du crâne et du front. Une calvitie peut ainsi prendre plusieurs années avant que l’on ne remarque une nette différence.

Pourquoi perd-on ses cheveux ?

Il y a deux grandes explications de la perte capillaire :

  • Des mauvaises habitudes et une trop grande fatigue, générant stress et maladies. Votre tension et votre hygiène de vie ont un impact sur notre chevelure, mais aussi une trop forte exposition aux rayons UV, l’utilisation quotidienne d’un shampoing aggressif (ne pas laver sa tête assez souvent est aussi un risque), laisser de la laque plusieurs jours, et enfin un traitement médicamenteux lourd (chimiothérapie, anti-dépresseur, contraception) .
  • Votre patrimoine génétique. Les hommes créent de la testostérone en grande quantité. Normal, me direz-vous. Cependant une production importante de cette hormone peut entraîner cette fameuse pathologie au nom savant d’alopécie androgénique. Les cheveux deviennent plus fins et cassants : ils vieillissent avant vous, et c’est à cause de dérèglement que le crâne se dégarnit plus rapidement.

Cheveux et alimentation

Les carences en fer et en magnésium fragilisent en effet le cuir chevelu… vous êtes prévenu ! L’équilibre alimentaire n’est pas un luxe, c’est un devoir si vous souhaitez rester en forme le plus longtemps possible.

Vos cheveux dépendent de votre condition physique et mentale, aussi lorsque la perte n’est pas entraînée par vos gènes ils indiquent que quelque chose ne va pas et doit changer.

Si durant les derniers mois vous avez été soumis à de lourdes périodes d’anxiété, à mal dormir et manger sur le pouce, rétablir de bonnes habitudes de nutritionapportera une amélioration significative pour votre chevelure. Et accessoirement vous aurez des chance de vivre mieux et longtemps, ce n’est pas mal non plus.

Mangez varié sans abuser des aliments trop gras et chargés en mauvais cholestérol : privilégiez les protéines des œufs (avec le jaune) et du poisson. Les produits de soja sont également un bon choix en plus de proposer des recettes intéressantes.

Les aliments à éviter son nombreux car davantage commercialisés et consommés, mais ce qui pose réellement problème est l’excès. La junk-food (fast-foods, pizzas, sucreries chimiques) doit être une exception, pas votre plat quotidien. Plus difficiles à s’en passer, les pâtes, le riz et le pain blancs ne vous aideront dans votre reconquête de cheveux.

Consommer trop de boeuf, de dinde et de thon pourrait aussi poser problème, tout comme prendre beaucoup de café tous les jours et surcharger vos plats de sel. Ne parlons même pas du tabac.

Si vous vous intéressez aux vitamines et compléments alimentaires, il est recommandé de consommer les vitamines B, PP, et de prendre des oligo-éléments et du zinc.

Perte de cheveux : un constat amer

L’image du mâle ténébreux au regard de braise et à la longue chevelure mystérieusement soyeuse en prend un coup passée la trentaine. En effet, c’est statistiquement le moment où plus de 70% des hommes commencent à perdre leurs cheveux. Si ce n’est évidemment pas la fin du monde, vous vous doutez bien que la science (et surtout l’industrie pharmaceutique) ne vous laissera pas tomber !

Vu le marché potentiel, les produits pour freiner ce phénomène sont nombreux. Mais avant de nous lancer dans leur description, une question d’ordre psychologique se pose. Comment voyez-vous ce processus ? Comme un réel handicap ? Une occasion de changer d’esthétique et de look ? Un drame quotidien ? Un simple problème matériel dont vous n’avez pas grand-chose à faire ?

Votre positionnement psychologique vis-à-vis de ce mécanisme naturel importe évidemment, en ce qu’il dictera votre ligne de conduite et les actions imaginées pour le combattre ou au contraire, le laisser suivre son cours.

 

 

 

 

Comment ralentir la chute des cheveux ?

minoxedil

Dans l’étude des éléments chimiques pouvant ralentir la chute des cheveux, deux molécules ont été identifiées. Le Minoxidil et le Finastéride. Elles ont alors été incluses dans des médications aux effets divers… Mais étudions cela de plus près :

  • Le Minoxidil : cette solution ralentissant la chute des cheveux est commercialisée sous forme de lotion. Son but est d’allonger le cycle de croissance du cheveu, ralentissant par définition sa maturation. Contenu à 2% ou 5 % dans les produits commercialisés, les tests ont prouvé que la solution la plus concentrée en Minoxidil était la plus efficace. En ce qui concerne les prix, comptez environ 20 à 25 euros par mois pour deux applications quotidiennes. Attention cependant, ce produit n’est pas conseillé aux mineurs et peut avoir quelques effets secondaires comme des démangeaisons du cuir chevelu, des irritations ou des réactions allergiques. Il est donc préférable d’en parler à votre médecin avant de vous en procurer.
  • Le Finastrèide : Le Finastrèide est arrivé en France comme une petite révolution. Utilisé dans le Propécia, c’est en effet le premier médicament s’intéressant au traitement de la perte des cheveux disponible sous forme de gélules. Les recherches scientifiques ont prouvé son efficacité. Non seulement le Finastrèide permettrait de ralentir la chute des cheveux, mais il favoriserait aussi leur repousse. Le prix ? Environ 45 euros par mois. Les effets secondaires ? Rédhibitoires ! Ils peuvent provoquer des pannes sexuelles… Ai-je besoin d’aller plus loin ?
  • Il existe un autre produit plus naturel :  Dans la fiche pratique que nous avons préparé pour vous, nous vous dévoilons des méthodes plus naturelles et efficaces pour stopper la chute de vos cheveux… Vous pouvez la télécharger maintenant :

Comment masquer sa calvitie ou l’affronter de manière radicale ?

 

Jason-statham-cheveux

 

Si la médication vous semble trop contraignante, il existe des solutions plus radicales pour en finir avec le stress d’une perte de cheveux. La plus évidente, c’est bien évidemment le rasage intégral. La technique « boule de billard » est largement  prisée depuis que « Le Président » embrassait le crâne chauve de Barthez pendant une certaine coupe du monde de football. Voilà de quoi renvoyer l’image d’un homme qui assume parfaitement sa situation.

La vrai classe masculine est de dégager de la prestance en s’assumant. Un crâne rasé même partiellement, s’il est fièrement arboré, vous rendra bien plus charismatique que n’importe qui ! Pour travailler votre charisme, une expression corporelle royale associée avec l’art de bien vous habiller vous rendra des plus séduisant.

Il existe une alternative : les densificateurs capillaires. Ces derniers s’utilisent par applications locales. Contrairement aux autres produits du marché qui utilisent un produit à base de Kératine, ceux-ci libèrent des microfibres de coton 100% naturel qui sont plus légères et moins agressives pour le cuir chevelu. Si votre cheveu est trop rêche pour assurer le maintien de ces particules de coton, il existe aussi un agent fixant bien pratique.

Hors de question d’être chauve ou d’utiliser des subterfuges ? Voici les méthodes de dernier recours pour retrouver votre crinière d’antant :

Solutions à la perte de cheveux

Il est important pour commencer de savoir pour quelle raison vous les perdez : procédez à une analyse capillaire pour déceler les symptômes.

Si la cause n’est pas due aux gènes qui sécrètent trop d’hormones, il faut changer ses mauvaises habitudes :

  • Mieux manger, faire des nuits complètes
  • Acheter un shampoing neutre (bien masser le cuir chevelu lors de l’application)
  • S’épargner les gels, les laques, les brossages trop violents, les brushings et les colorations.

Si la chute capillaire est héréditaire, vous avez tiré le gros lot. Mais pas d’inquiétude, des solutions efficaces existent !

Les greffes

Place aux opérations chirurgicales. Si vous n’avez pas peur du bistouri et que vous êtes prêts à y mettre le prix (autour de 4000 euros), vous avez toutes les chances d »avoir de nouveau cheveux pour longtemps.

Le principe de la micro-greffe est de prélever une bande de peau à partir d’une zone productive en cheveux, puis de l’appliquer sur la zone désertée du crâne.

Il existe différentes greffes, les deux à retenir sont :

  • La réduction de tonsure, qui rapproche les zones chevelues.
  • La technique des lambeaux, qui prend un peu de peau à partir de la couronne ou de la nuque pour la placer sur le dessus de la tête.

Pour finir, la greffe la plus efficace mais aussi la plus onéreuse est la greffe prélevant les cheveux existant un à un, puis de les replanter aux endroits vierges. Le procédé est long et videra votre portefeuille, mais vous aurez une nouvelle crinière sans cicatrice.

Ne partez pas les mains vides ! Nous avons préparé une fiche pratique complète qui partage 3 astuces pratiques pour stopper la chute de vos cheveux. Cette fiche vous aidera probablement et vous pouvez la télécharger gratuitement maintenant :

Des nouvelles méthodes pour l’avenir ?

Des chercheurs de Follica ont publié l’année dernière dans une de leurs études la découverte d’un moyen de créer de nouveaux cheveux en cultivant des cellules qui alimentent leur croissance.

Leurs résultats pourraient déboucher sur un traitement consistant à supprimer des couches de cellules sur le crâne, ceci permettant d’accélérer la régénération capillaire.

L’avenir nous dira la conclusion de cette lueur d’espoir !

Voilà, vous disposez dorénavant de toutes les informations nécessaires pour ne plus laisser votre chute de cheveux affecter votre personnalité et votre confiance en vous. Plus d’excuses pour ne pas être au top et avancer, peut importe vos défauts physiques.

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

A lire aussi

ok

Fraîchement mariée, on l’a surprend avec son parrain de mariage dans une chambre. Filmé par le parrain lui meme…

Comment Gagner de l’Argent? 37 Idées Qui Marchent, Sans Arnaques.  Marre de ces pop-ups qui ...